Nous sommes 6 personnes à nous rencontrer au Musée de l’Ariana, le 8 mars 2020 .

 

Nous visitons l’exposition intitulés “les théières en goguette “. Elle retrace l’histoire du thé de son origine, en Chine jusqu’à nos jours où le thé est devenu une boisson universelle. Elle nous permet de suivre l’évolution des théières, allant d’un taille minuscule, à peine l’équivalent d’un café expresso, à celles prévues pour un grand nombre de buveurs. C’est une exposition très inspirante pour l’écriture.

 

La première consigne : poursuivre par un texte libre la phrase suivante :

Nous buvons du thé pour oublier le bruit du monde.

(Lu Yu, maître du thé sous la dynastie Tang (618-907)).

 

Ensuite nous nous sommes glissés dans la peau d’un artisan fabriquant de théières et lui avons demandé d’expliquer pourquoi il avait créé telle ou telle théière.

 

La dernière consigne est un acrostiche commun à partir de

théières en goguette

 

Le musée met à notre disposition une grande table ronde sur la galerie qui domine un hall majestueux. Nous pouvons encore nous regrouper tous autour de la table pour écrire et partager nos textes. La crise du Corona virus n’en est qu’à ses débuts.

 

Nous remercions le restaurant du Musée qui nous héberge très généreusement.