Incantation lunaire

Majestueuse, tu gouvernes

Tu recueilles toutes les peines

Témoin de la nuit, tu ris

des monstres imbéciles qui crient.

Reine du firmament, tu attends

de revenir encore pleine

afin de faire naître les sirènes

de sauver la louve et son petit,

d’éclairer les chouettes et leur nid,

d’agiter les marées et le vent.

Ta lumière, jusque dans les plaines,

réchauffe le sang dans les veines.

Ton éclat d’un gris pâlit

les décors de la nuit.

Reviens-nous encore longtemps,

nous débarrasser de nos gênes,

nous libérer de nos migraines,

nous suggérer des envies

et autres pensées impies.

Astre du soir, nous t’aimons tant.

Texte écrit par Deborah S. lors de l’atelier “Prince, ogre, diable et cie” au MEG de Genève, le 25 août 2019.